Articles

La taille fonctionnelle des logiciels peut se mesurer en utilisant différentes méthodes normées ISO :

  • Les points de fonction IFPUG en utilisant plusieurs déclinaisons suivant le niveau de précision recherché (méthode rapide, évaluation moyenne, évaluation détaillée, …)
  • Les points de fonction COSMIC
  • Les points de fonction NESMA

Pour mesurer l’impact des exigences non fonctionnelles sur les coûts ou charges de développement plusieurs méthodes ont vu le jour :

  • Des points SNAP proposés par l’IFPUG
  • Des approches par COSMIC et NESMA
  • Des facteurs d’influence Cocomo 1 puis 2
  • Des facteurs d’influence « spécifiques à chaque organisation »

Tous les experts s’accordent à considérer que l’impact des facteurs concernant les équipes concevant ou réalisant les logiciels sont bien souvent les plus prépondérants. Les leviers classiques des Ressources Humaines ne doivent-ils pas être à considérer avant tout ?

Développer la communication, la motivation, l’implication, la formation des équipes… ne doivent-ils pas faire partie des premières réflexions pour l’amélioration de la performance ?


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.